ASSOCIATION CANADIENNE DU NURSING PAROISSIAL
NORMES DE PRATIQUE

English


Soins Infirmiersde paroisse: Normes de pratique (2015)

L’Association Canadienne du Ministère des Infirmières et Infirmiers de Paroisse (ACMIIP)

Introduction / Préface 

Les normes de soins infirmiers de paroisse suivants se doivent d’être utilisées conjointement avec toutes les autres normes qui s’appliquent aux infirmière autorisées œuvrant dans les soins infirmiers de paroisse. 

Afin de pratiquer de façon sécuritaire et avec compétences, les infirmières et les infirmiers doivent adhérer à des normes professionnelles, baser leur pratique sur des données probantes, adhérer au code de déontologie de l’Association des infirmières et des infirmiers du Canada, et continuer d’acquérir de nouvelles compétences dans leur champ de pratique. (CNA and CASN, 2004b)  

Les normes de pratique indiquent le niveau de performance désirable et atteignable pour les soins infirmiers de paroisse. La pratique réelle de l’infirmière paroissiale peut en être évaluée selon les indicateurs établis.

Les indicateurs donnent une description détaillée et fournissent les marqueurs pour la meilleure pratique. Ceux-ci identifient les éléments au niveau de la performance de la pratique pour lesquels il y a des preuves ou un consensus pouvant être utilisé pour évaluer et apporter un changement au niveau de la qualité des soins fournis. Les indicateurs décrivent ce qui doit être mis en place (CNA 2005).

Prière de noter que vous trouverez la définition des mots et des phrases en italiques dans le glossaire.

Les normes de pratique des soins infirmiers de paroisse ont été approuvées par les membres de l’ACMIIC à l’assemblée générale de 2015. (Juin 2015)

En attente  - Droits d’auteur 2015 

Canadian Association of Parish Nursing Ministry (CAPNM)

Les normes de pratique et de compétences peuvent être reproduites à des fins d’usage personnel et professionnel. Elles ne peuvent pas être modifiées d’aucune façon. 

L’énoncé suivant doit apparaitre sur chaque copie: "Les normes 2015 de l’ ACMIIP ont été reproduites avec la permission de Association Canadienne du Ministère des Infirmières et Infirmiers de Paroisse et ils n’ont été modifiées d’aucune façon que ce soit."

*Dans le présent document, le féminin est employé sans préjudice et désigne aussi bien les hommes que les femmes.

Les Normes De Pratique Des Soins Infirmiers De Paroisse – 2015

Norme #1: Pratique professionnelle & imputabilité 

L’infirmière de paroisse maintient les attributs de la profession par son engagement continu à une pratique fiable et responsable des soins infirmiers de paroisse 

Chaque infirmière de paroisse est imputable envers les individus, les familles et à la communauté paroissiale qu’elle dessert. Elle est responsable de la qualité et de l’impact des soins donnés, de maintenir ses compétences professionnelles ainsi que de poursuivre son développement professionnel.

Indicateurs:

L’infirmière de paroisse:

  • Maintient une immatriculation en règle en répondant aux exigences de son corps règlementaire au niveau national et provincial. 
  • Adhère aux normes de pratique du corps règlementaire où elle détient son immatriculation et aux normes de pratique de l’ACMIIP (2015)
  • Maintient une pratique conforme à l’éthique et les valeurs telles que stipulées dans le code de déontologie des infirmières et des infirmiers du Canada (2008) 
  • Assume l’entière responsabilité de maintenir son aptitude à exercer la profession infirmière
  • Maintient des rapports thérapeutiques appropriés dans les relations infirmière-client
  • Maintient la sécurité et la confidentialité de l’information personnelle et sur la santé et « protège les renseignements personnels, familiaux et communautaires obtenus dans le cadre d’une relation professionnelle. » (AIIC Code déontologie, 2008)
  • Identifie les besoins éducationnels et recherche des opportunités permettant d’élargir les connaissances en soins infirmiers de paroisse.
  • Démontre qu’elle maintien sa compétence grâce à l’éducation continue, la pratique réflective et l’intégration de nouvelles connaissances dans la pratique des soins infirmiers de paroisse (AIIC, 2004)
  • Appui le progrès en soins infirmiers de paroisse en maintenant une participation active dans les organisations et les réseaux sociaux des soins infirmiers
  • Documente les cueillettes et analyses de données, les interventions et les plans de soins infirmiers
  • Évalue systématiquement la qualité et l’efficacité de sa pratique en soins infirmiers de paroisse par la réflexion, l’évaluation par les pairs, le mentorat, et/ou la rétroaction dans le but d’implémenter des changements.

Norme #2: Soins infirmiers holistiques et promotion de la santé 

Chaque infirmière de paroisse voit l’individu comme étant un tout unifié formé par le corps, l’esprit et l’âme et considère les soins spirituels comme étant au coeur de la pratique des soins infirmiers de paroisse. 

Dans sa quête de la santé optimale, l’infirmière de paroisse reconnait que la foi et la santé sont clairement reliées et que les soins psychosociaux et spirituels font partie intégrante de la promotion du bien-être holistique.

L’infirmière de paroisse utilise des stratégies de soins infirmiers spécifiques afin de promouvoir la santé auprès des individus, des groupes, des familles, de la communauté paroissiale et la communauté en général.

Indicateurs:

L’infirmière de paroisse:

  • Fournit des soins infirmiers, offre l’éducation et préconise la promotion de la santé en mettant l’accent sur la santé holistique et le bien-être. 
  • Facilite un processus interdisciplinaire conjointement avec les chefs pastoraux, et autres professionnels afin d’obtenir une évaluation et fournir des soins holistiques. 
  • Considère les déterminants sociaux de la santé, ainsi que leur influence sur la santé et le bien-être; fournit des soins sensibles aux différences culturelles en intégrant ces déterminants. 
  • Planifie et implémente des programmes et des interventions qui rencontrent les besoins identifiés dans la communauté paroissiale 
  • Identifie et cherche à adresser les causes primaires, les symptômes et les complications des maladies, des conditions médicales, ainsi que de la souffrance et la détresse spirituelle
  • Collabore avec les individus, les groupes, les familles et la communauté paroissiale pour les engager à assumer leurs responsabilités afin de maintenir et améliorer leur santé
  • Aide les individus, les groupes, les familles et la communauté paroissiale à identifier leurs forces et à développer des moyens d’adaptation tout au long de leur vie quant à leur santé et leur bien-être

Norme #3: Facilitation de la santé spirituelle 

Chaque infirmière paroissiale associe les croyances et les pratiques spirituelles à tous les aspects de la vie et de la santé d’un individu. L’infirmière de paroisse utilise des interventions de soins infirmiers particulières afin de fournir des soins spirituels.

Indicateurs: 

L’infirmière de paroisse:

  • Est impliquée dans le développement et la croissance spirituels
  • Démontre du respect envers les collègues et les individus qu’elle soigne
  • Mène des évaluations spirituelles afin d’identifier les besoins spirituels et déterminer les interventions appropriées, y incluant référer le cas à un membre du clergé si nécessaire
  • Aide les individus à clarifier et exprimer leurs valeurs spirituelles, leurs croyances, leurs émotions, leurs peurs et leurs espoirs
  • Fournit des soins spirituels respectant les croyances théologiques, les valeurs et les traditions de la communauté paroissiale
  • Est sensible et respectueuse de la diversité des traditions de foi, de la compréhension de la spiritualité et des croyances religieuses et culturelles
  • Intègre les pratiques spirituelles et de soins de manière acceptable pour l’individu et la communauté paroissiale; encourage les pratiques qui supportent la santé, la guérison et l’intégrité, d’où proviennent  la force et l’espoir
  • Soutient, de manière consciente, l’espérance, la vision, le sens et la raison d’être des individus, des familles et de la communauté paroissiale
  • Facilite la relation thérapeutique à l’aide de la présence, de l’écoute active, de l’empathie et de la confiance
  • Soutien la communauté de soins lors des transitions de vie et les défis

Norme #4: Communication & collaboration

L’infirmière de paroisse communique et collabore à l’intérieur de la structure et avec l’administration de la communauté paroissiale afin de renforcer la capacité de santé, de guérison et d’intégrité de la personne. L’infirmière de paroisse crée des relations collaboratives et des partenariats qui relient les individus et favorisent une  communication saine. 

Indicateurs:

L’infirmière de paroisse:

  • Identifie les forces et les ressources de la communauté de soins
  • Établit et maintient des liens de communication
  • Travaille à l’intérieur des paramètres, des politiques, de la structure et des valeurs de la communauté paroissiale afin d’identifier les besoins, les perspectives et les attentes pour atteindre les buts individuels et communautaires
  • Collabore avec le clergé, les équipes pastorales, les comités, les bénévoles et les autres fournisseurs de soins afin de déterminer des moyens efficaces pour répondre aux besoins identifiés
  • Établit des liens communautaires qui améliorent l’accès aux ressources et aux agences de soins
  • Collabore avec les individus et les familles pour les référer aux systèmes de santé, aux services sociaux et aux ressources communautaires (internes et externes)
  • Considère la volonté et les valeurs de l’individu ou de la famille et obtient le consentement pour référer et partager les informations
  • Intègre l’animation de groupe, les habiletés de communication efficace et de leadership pendant les consultations, les cueillettes et analyses de données, les plans de soins et les évaluations
  • Reconnait et valorise les contributions, les dons et les rôles de tout le personnel et les bénévoles de la communauté paroissiale

Norme #5: Plaidoyer & éthique (2015)   

Tout en conservant le respect de la diversité ethnique, culturelle et sexuelle, ainsi que des choix, des valeurs et des croyances individuelles, l’infirmière de paroisse donne de l’appui et de l’assistance pour accéder à de l’information pertinente, aux ressources, aux systèmes de santé et de services sociaux. 

En traitant chaque personne avec respect et dignité, l’infirmière de paroisse identifie les personnes et/ou les populations vulnérables et encourage les changements systémiques et sociaux qui favorisent l’implication de la communauté

Indicateurs: 

L’infirmière de paroisse:

  • Facilite l’identification des problèmes de santé, des atouts, des forces, des limites et des ressources pour les individus, les groupes, les populations et la communauté.
  • Recherche les informations concernant les agences et les services, communautaires et agit comme agente de référence/de liaison pour accéder aux ressources de ces systèmes.
  • Invite et encourage activement les autres personnes à identifier leurs besoins en santé et à développer des habiletés d’autonomie; assiste les gens à s’exprimer et parle adéquatement pour ceux qui ne peuvent pas s’exprimer (voir la définition de « plaidoyer » dans le Code de déontologie de AIIC (2008.) 
  • Collabore avec la communauté/agences communautaires afin d’aborder les problèmes de santé et de justice sociale et de promouvoir l’allocation des ressources et l’accès aux services de santé et services sociaux
  • Soutient le bien-être au travail pour l’équipe et le personnel ministériels et préconise un environnement sécuritaire, sain et de guérison partout où  la communauté paroissiale se rassemble 
  • Travaille en partenariat avec les autres gens de la communauté paroissiale afin d’augmenter la capacité des soins ministériels
  • Fait la promotion des soins infirmiers de  paroisse et de l’éducation en soins infirmiers de paroisse
  • S’implique dans les enjeux qui touchent les changements dans les politiques de santé
  • Identifie les problèmes d’éthique et de valeurs personnelles, communique efficacement afin de résoudre les problèmes d’éthique de manière rapide et professionnelle            

Norme #6: Recherche & pratique éclairée par des données probantes: 

L’infirmière de paroisse participe et appui les activités de recherche qui vont renforcer et valider la pratique des soins infirmiers de paroisse. En tenant compte du contexte et des préférences de la communauté paroissiale l’infirmière de paroisse intègre dans sa pratique des connaissances éclairées par des données probantes

Indicateurs:

L’infirmière de paroisse:

  • Identifie les écarts de connaissance dans la pratique des soins infirmiers de paroisse et génère des questions pouvant être recherchées
  • Participe et mène des recherches dans son champ de pratique
  • Fait la promotion de l’utilisation de connaissances éclairées par des données probantes en soins infirmiers de paroisse
  • Évalue et incorpore les résultats de recherche pertinents et les directives des meilleures pratiques dans sa pratique des soins infirmiers de paroisse

Glossaire

Aptitudes professionnelles: Toutes les qualités et les habiletés d’un individu en lien avec sa capacité à exercer ses fonctions en tant qu’infirmière autorisée, incluant mais ne se limitant pas aux points suivants: l’absence de troubles cognitifs, physiques, psychologiques ou émotionnels et de dépendance à l’alcool ou aux drogues affectant son habileté à exercer la pratique des soins infirmiers. (CRNBC, 2006a; CRNNS, 2006b-traduction libre).

Client: La personne ou le client bénéficiant des soins d’une infirmière autorisée peut être un individu, mais le client peut aussi être une famille, un groupe, une communauté ou une population (CNA 2007-traduction libre).

Collaboration: élaboration d’un consensus et d’un travail d’équipe envers des buts, des procédés et des résultats communs (RNAO, 2006-traduction libre).

Communauté de soins – fait référence à quiconque avec qui l’infirmière travaille, que ce soit un individu, une famille, un groupe, une communauté, une congrégation/communauté paroissiale etc. Ce terme sert à représenter la nature variée du travail et des endroits de travail pour les infirmières de paroisse.

Défense des intérêts: Assister les autres à s’exprimer et parler de manière appropriée pour ceux qui ne peuvent le faire par eux-mêmes (voir CNA Code of Ethics). 

Détresse spirituelle (et les risques de détresse spirituelle): Diagnostique reconnu en nursing tel que stipulé par la North American Nursing Diagnosis Association (NANDA-traduction libre); altération de la capacité à expérimenter et intégrer le sens et les buts grâce à la connexion avec soi-même, les autres, les arts, la musique, la littérature,  la nature ou un pouvoir plus grand que soi-même; les interventions de nursing reconnues sont le soutient spirituel, la facilitation de la croissance spirituelle et la restauration de l’espoir.

Directives sur les meilleures pratiques (BPG): aussi appelées “les directives de pratiques professionnelles’’ et sont formellement définies comme suit: Affirmations facilement compréhensibles qui relient les meilleures preuves externes aux autres renseignements afin de prendre une décision concernant un problème de santé spécifique.’’ (Sackett et al., 1997-traduction libre). 

Les directives sur les meilleures pratiques (BPG): représentent une révision d’un grand nombre de données en recherche et permettent de faire des recommandations sur un problème de nursing en se basant sur les données probantes les plus récentes.  (RNAO-traduction libre)

Diversité: les variations entre les gens selon une gamme de facteurs; la qualité ou l’état de posséder plusieurs formes variées, telles que la nationalité d’origine, la couleur, la religion, le statut socioéconomique, l’orientation sexuelle, etc.

Évaluation spirituelle: Le processus de recueillir et d’organiser les faits/l’information spirituels tels que les croyances, les valeurs, les traditions,  les ressources, les pratiques et les besoins spirituels afin d’établir les bases nécessaires pour les interventions et les soins spirituels.

Déterminants sociaux de la santé: ceux-ci incluent le revenu, le statut social, les rapports sociaux, l’éducation et l’alphabétisation, l’emploi et les conditions de travail, les environnements physiques et sociaux, la biologie, la prédisposition génétique, les pratiques de santé personnelle, ainsi que les habiletés d’adaptation, le développement sain de l’enfant, les services de soins et de santé, le sexe et la culture (Public Health Agency of Canada, 2003-traduction libre). 

Holistique: Fait référence au tout, au tout d’un élément ou le tout du corps d’une personne ou d’une chose; tient compte de la structure ou de la composition en entier, ce qui inclut le corps, l’âme et l’esprit.

Interventions de soins infirmiers de paroisse:   soins infirmiers/ stratégies spécifiques ou programmes conçus pour répondre aux besoins d’un individu, d’une famille, d’un groupe ou d’une communauté. Quelques exemples incluent : référer, prendre la défense, la prévention, l’éducation sur la santé, assister à l’animation de groupe, la promotion et le support d’activités de bien-être personnel, de soins spirituels, la facilitation des pratiques spirituelles et donner des conseils au niveau spirituel et de la santé.

Liens de communication: le rôle de l’infirmière de paroisse englobe l’établissement des liens de communication à l’intérieur de la congrégation, incluant le clergé, les équipes pastorales, le cabinet de santé/comité de santé, les professionnels de la santé et les bénévoles pour en nommer que quelques-uns. Certains liens de communication ne sont pas limités à la communauté paroissiale /congrégation et peuvent inclure l’établissement des liens de communication avec les systèmes de santé et de services sociaux, ainsi qu’avec les agences communautaires. 

Pratique éclairée par des données probantes en soins infirmiers: “le processus continu qui inclut les faits suite à la recherche, l’expertise professionnelle, les préférences du client et les autres ressources disponibles afin de prendre des décisions en nursing concernant un client. La prise de décision dans les pratiques du nursing est influencée par les données factuelles, mais aussi par les valeurs du client, ses choix, les théories, le jugement professionnel, l’éthique, la législation, la réglementation, les ressources en soins de santé et les environnements de pratique.” Au niveau de la communauté, les soins de santé publics factuels sont définis comme étant: “le processus qui intègre des interventions basées sur la science selon les préférences de la communauté afin d’améliorer la santé de la population. Le concept de la prise de décision factuelle se base sur les pratiques factuelles. Il tient compte des multiples facteurs allant au-delà des faits- par exemple, la disponibilité des ressources ou les normes culturelles et religieuses- qui affectent la prise de décision." (CNA, 2010-traduction libre)

Pratiques spirituelles: Les actions et les activités entreprises dans le but de cultiver la croissance et le développement spirituels et/ou supporter la personne ou la communauté avec la religion et en temps de crise ou de transition; la force et l’espoir sont les dérivés possibles de ces pratiques. Des exemples incluent la prière, les rituels et les symboles, la musique sacrée,  la visite paroissiale, la méditation, les pratiques contemplatives, la lecture de la Bible ou de livres sur la spiritualité, la compassion et les sacrements.

Présence: L’engagement total de soi-même lors de la rencontre avec le client en étant complètement dans le moment présent, et ce, à plusieurs niveaux différents, tels que physiquement, émotionnellement, intellectuellement et spirituellement. Dans les soins infirmiers de paroisse, cela peut inclure l’écoute active, le silence, la compassion, l’empathie, la marche côte-à-côte avec l’autre, être le témoin de ou participer au cheminement de vie et aux transitions. 

Promotion de la santé: un processus continu amenant les gens à augmenter le contrôle sur leur propre bien-être et santé afin de les améliorer.

Santé: un état de bien-être total aux niveaux physique, mental, spirituel et social, et non pas seulement l’absence de maladies ou de conditions médicales. 

Transitions de vie: inclut le vaste étendu et la variété d’expériences humaines pouvant  résulter en un changement, un ajustement ou une adaptation- certaines de ces expériences incluent l’adaptation aux divers stades de la vie, la peine, la perte, les changements au niveau de la mobilité ou de l’état de santé, la maladie aigue ou chronique, les diagnostiques affectant le mode de vie, la mort, la souffrance, les crises, etc. 

Références: 

Norme # 1: Pratique professionnelle & imputabilité 

Canadian Nurses Association (2002). Achieving excellence in professional practice: A guide to developing and revising standards. Ottawa, ON: Author.

Canadian Nurses Association (2002). Position Statement: Advanced nursing practice. Ottawa, ON: Author.

Canadian Nurses Association (2008). Code of Ethics for Registered Nurses, centennial edition 2008. Ottawa, ON: Author.

Canadian Nurses Association (2003). Position Paper: Scope of Practice. Ottawa, ON: Author.

Canadian Nurses Association (2004). Promoting Continuing Competence for Registered Nurses. Ottawa, ON: Author.

CAPNM Standards of Practice and Core Competencies (2007).  Ottawa, ON: Author.

Canadian Nurses Association (2015), Framework for the Practice of Registered Nurses in Canada. Revision #2 for consultation, November 4, 2014 (still in draft)

Normes 2, 3 & 4: Soins infirmiers holistiques et promotion de la santé; Facilitation de la santé spirituelle; Communication et collaboration

Canadian Nurses Association (2010). Spirituality, Health and Nursing Practice, Position Statement. Ottawa: Author.

College of Nurses of Ontario (2009), Practice Guideline, Culturally Sensitive Care

Hickman, Janet S. (2006), Faith Community Nursing, Philadelphia, MA: Lippincott, Williams & Wilkins

O’Brien, Mary Elizabeth (2011), Spirituality in Nursing: Standing on Holy Ground, 4th edition, Burlington, MA: Jones & Bartlett Learning 

  • Chapitre 5: The Nurse-Patient Relationship: A Sacred Covenant (pages 105-136)
  • Chapitre 6: Spiritual Care: The Nurse’s Role (pages 137-167)
  • Chapitre 13: Parish Nursing: Caregiving Within a Faith Community (pages 333-349)

Norme # 5 – Plaidoyer et éthique 

Canadian Nurses Association, (2008). Code of for Registered Nurses, Ottawa, ON: Author.

Hickman, Janet S., (2006) Faith Community Nursing, Philadelphia, PA: Lippincott, Chapitre 7,

Community Connections, pages 143-157, Lippincott, Williams & Wilkins.

Norme # 6 – Recherche et pratique éclairées par des données probantes

Rycroft-Malone, Jo. (2008). Evidence-informed practice: from individual to context. Journal of Nursing Management.16, 404-408

Canadian Nurses Association. CNA Evidence-informed Decision-making and Nursing Practice (2010). Consulté le 14 juin, 2014 www.cna-aiic.ca/media/can/page_content/pdf en 2013 

RNAO. Consulté le  1 février 2015 http://rnao.ca/sites/rnaoca/files/ABCs_of_BPGs.pdf 

Références générales:

Canadian Association for Parish Nursing Ministry (2007). Standards of Practice and Core Competencies 

Canadian Community Health Nursing (2011).  Professional Practice Model & Standards of Practice, Community Health Nurses of Canada.

Canadian Nurses Association (2008), Code of Ethics for Registered Nurses, Ottawa, ON: Author. 

Canadian Nurses Association (2007). Framework for practice of registered nurses in Canada. Consulté le 4 novembre, 2014 http://www.cna-aiic.ca/CNA/documents/pdf/publications/RN_Framework_Practice_2007_e.p

Faith Community Nursing: Scope and Standards of Practice, 2nd Edition (2012), American Nurses Association. 

Hickman, Janet S. (2006), Faith Community Nursing, Philadelphia, PA: Lippincott, Williams & Wilkins

Johnson, M., Bulechek, G., Butcher, H., Dochterman, J., Maas, M., Moorhead, S., & Swanson, E. (2006), Nursing Diagnosis, Outcomes & Interventions, 2nd Edition, pages 423-426 & 599-600 

Mosby / Elsevier O’Brien, Mary Elizabeth (2011), Spirituality in Nursing: Standing on Holy Ground, Burlington, MA: 4th edition, Jones & Bartlett Learning

© CAPNM 2012